Les clés USB formateur JSP4PSE
zoom_out_map
chevron_left chevron_right
Promo ! -55,00 € Nouveau

PACK DE CLES USB FORMATEUR : J.S.P.4 COMPLETE

PROMO : -50% sur la clé PSE1/2 (partie prompt secours) !

Ce pack de 2 clés USB est destiné au formateur pour l'enseignement du cycle 4 de Jeune Sapeur-Pompier.

Vous y retrouvez la clé formateur USB JSP4 qui contient toute la formation du JSP4.

Et la clé USB formateur PSE1 et 2 pour réaliser la formation du JSP4 partie PROMPT SECOURS.

La clé USB est un outil pédagogique qui permet de faciliter la compréhension et la mémorisation des gestes de secours, procédures et techniques. Elle donne de la fluidité à la formation tout en étant originale, pédagogique et ludique. Cette clé USB est indispensable aux exposés pédagogiques, à la démonstration commentée mais aussi à l’étude de cas et aux synthèses.

-

JSP4 : clé compatible PC uniquement

PSE1/2 : clé compatible PC et MAC

110,00 € TTC
(104,27 € HT)
165,00 € - 55,00 €
Personnalisation

N'oubliez pas de sauvegarder votre personnalisation pour pouvoir l'ajouter au panier.

Aucun fichier sélectionné
.png .jpg .gif
  • check Oui
  • check Non
 

Paiement 100% sécurisé

 

Livraison sous 48h/72h

 

Retours gratuits

Description

SOMMAIRE CLÉ USB J.S.P.- CYCLE 4 :

PROTECTION INDIVIDUELLE ET COLLECTIVE - 4

LES RÔLE DE L’ÉQUIPIER AU SEIN DU BINÔME DE RECONNAISSANCE – 6

  • L’OBJECTIF DE LA RECONNAISSANCE - 8 à 9
  • LE RÔLE DE L’ÉQUIPIER - 10 à 12
  • DÉROULEMENT TYPE - 13 à 18
  • ÉLÉMENTS À RECHERCHER - 19 à 29
  • RÈGLES DE SÉCURITÉ À RESPECTER - 30 à 31

LES DIFFÉRENTS TYPES DE RISQUES ET ACTIONS ADAPTÉES – 32

LE RISQUE GAZ - 33

  • DÉROULEMENT DE L’INTERVENTION - 34 à 40
  • MÉTHODOLOGIE D’INTERVENTION - 41 à 43
  • RÈGLES DE SÉCURITÉ - 44

LE RISQUE CHIMIQUE - 45

  • CONNAISSANCE DU RISQUE CHIMIQUE - 47 à 87
  • LES ÉTIQUETTES DE DANGER - 88 à 105
  • PRINCIPES D’IDENTIFICATION DES TRANSPORTEURS - 106 à 112
  • ÉTIQUETAGE DES COLIS - 113 à 122
  • PROCÉDURE D’HABILLAGE / DÉSHABILLAGE DE L’ÉQUIPIER NON SPÉCIALISÉ - 123 à 129
  • LA TENUE LÉGÈRE DE DÉCONTAMINATION (T.L.D) - 130 à 156
  • MÉTHODE D’HABILLAGE / DÉSHABILLAGE DE LA T.L.D. - 157 à 159
  • PRINCIPES DE SÉCURITÉ POUR LES INTERVENANTS NON SPÉCIALISÉS - 160 à 161
  • PROTECTION INDIVIDUELLE POUR LES INTERVENANTS SPÉCIALISÉS - 162
  • DÉROULEMENT TYPE D’UNE INTERVENTION RISQUES CHIMIQUES - 163 à 173
  • LA SPÉCIALITÉ RISQUES CHIMIQUES - RCH - 174 à 179

LE RISQUE RADIOLOGIQUE - 180

  • CONNAISSANCE DU RISQUE RADIOLOGIQUE - 181 à 203
  • LA MANIFESTATION DU RISQUE - 204 à 216
  • MISE EN ÉVIDENCE DES MATIÈRES RADIOACTIVES - 217 à 218
  • ÉTIQUETAGE ET SON INTERPRÉTATION OPÉRATIONNELLE - 219 à 225
  • FACTEURS D’AGGRAVATION - 226 à 239
  • PRINCIPES DE SÉCURITÉ - 240 à 255
  • DÉROULEMENT TYPE D’UNE INTERVENTION RISQUES RADIOLOGIQUES - 256 à 261
  • LA SPÉCIALITÉ RISQUES RADIOLOGIQUES - RAD - 262 à 265

LE RISQUE D’EXPLOSION - 266 à 272

LE RISQUE ÉLECTRIQUE - 273

  • CONNAISSANCE DU RISQUE ÉLECTRIQUE - 274 à 287
  • RÉSEAU ET DOMAINES DE TENSION - 288 à 293
  • PRÉVENTION - 294
  • LA MISE À LA TERRE - 295
  • DÉNOMINATIONS - 296 à 304
  • EFFETS SUR LE CORPS HUMAIN EN CAS D’ÉLECTRISATION - 305 à 306
  • TECHNIQUES D’AUTOPROTECTION - 307 à 316
  • DIFFÉRENTS TYPES D’INTERVENTION - 317 à 337
  • SYNTHÈSE - 338 à 347

LE RISQUE D’EFFONDREMENT - 348

  • CONNAISSANCE DU RISQUE D’EFFONDREMENT ET DE MOUVEMENT DE TERRAIN - 349 à 366
  • LES EFFETS - 367 à 370
  • LES TREMBLEMENTS DE TERRE OU SÉISMES - 371 à 376
  • CONSÉQUENCES SUR LES CONSTRUCTIONS - 377 à 386
  • DÉROULEMENT TYPE D’UNE INTERVENTION SAUVETAGE DÉBLAIEMENT - 387 à 388
  • RÔLE DES SAPEURS-POMPIERS PREMIERS INTERVENANTS - 389 à 401
  • LA SPÉCIALITÉ SAUVETAGE DÉBLAIEMENT - SDE - 402 à 404

PRÉSERVATION DES TRACES ET INDICES - 405

  • LES INTERVENTIONS PARTICULIÈRES POUVANT FAIRE L’OBJET D’UNE ENQUÊTE DE GENDARMERIE OU DE POLICE - 407 à 410
  • LA PRIORITÉ DES ACTIONS DE SECOURS PAR RAPPORT À LA PRÉSERVATION DES INDICES - 411 à 412

NOTIONS DE PRÉVENTION APPLIQUÉES À L’OPÉRATION - 413

  • ÉLÉMENTS DE PRÉVENTION - 414 à 419
  • ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES D’INCENDIE ET DE SECOURS - 420 à 435
  • COMPORTEMENT AU FEU DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION - 436 à 447
  • MATÉRIELS DE PRÉVENTION - 448 à 454

LES TECHNIQUES D’AUTOPROTECTION - 455

  • POSITIONS D’ATTAQUE ET DE PROTECTION 456 à 470

LA MISE EN ŒUVRE DE L’ARI - 471

  • TRAVAUX SUR PLACE - 472 à 476
  • RECONNAISSANCE LATÉRALE - 477 à 481
  • OPÉRATION COMPLEXE - 482 à 486
  • LE PARCOURS ADAPTÉ OPÉRATIONNEL - 487
  • SYNOPTIQUE DES ACTIONS DU PAO - 488 à 502

SAUVETAGE ET MISES EN SÉCURITÉ - 503

LES SAUVETAGES ET LA MISE EN SÉCURITÉ - 504

  • DIFFÉRENCES ENTRE SAUVETAGE ET MISES EN SÉCURITÉ - 506 à 507
  • EMPLOI DU LOT DE SAUVETAGE - 508 à 513

MISE EN ŒUVRE DU L.S.P.C.C. (RAPPEL DES MANŒUVRES) - 514

  • OPÉRATION DE SAUVETAGE PAR L’EXTÉRIEUR - 516 à 529
  • OPÉRATION DE SAUVETAGE PAR L’EXTÉRIEUR - MANŒUVRE SPÉCIFIQUE - 530 à 540
  • OPÉRATION DE SAUVETAGE EN EXCAVATION - 541 à 567
  • PROTECTION INDIVIDUELLE CONTRE LES CHUTES - 568 à 574
  • RECONNAISSANCE D’APPARTEMENT OU OUVERTURE DE PORTE - 575
  • RELEVAGE ET TRANSPORT D’UNE VICTIME AU MOYEN DU HARNAIS DU SAUVETEUR - 576 à 598

LE CONFINEMENT ET L’ÉVACUATION - 599 à 602

ALIMENTATION, ÉTABLISSEMENT, EXTINCTION - 603

LES PHÉNOMÈNES THERMIQUES / PROGRESSION RAPIDE DU FEU - 604 à 613

LES ÉTABLISSEMENTS - 614

  • ORDRE DONNÉ - 616 à 621
  • ORGANIGRAMME DES MANŒUVRES EN BINÔME - 622
  • ÉTABLISSEMENTS - 623 à 650
  • RÉSUMÉ DU DÉROULEMENT DE L’OPÉRATION - 651 à 659

INTERVENTION DIVERSES - 660

LES MATÉRIELS DE CALAGE TEMPORAIRE - 662

  • BUTS DE L’ÉTAIEMENT D’URGENCE - 664
  • RÈGLES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ - 665
  • PRINCIPE DE L’ÉTAIEMENT D’URGENCE - 666 à 671
  • MOYENS - 672 à 682
  • VOCABULAIRE DES MANŒUVRES D’ÉTAIEMENT - 683 à 693
  • RÈGLES DE SÉCURITÉ - 694

MATÉRIEL DE PROTECTION DES BIENS - 695

  • RÈGLES DE SÉCURITÉ - 697
  • DIFFÉRENTS TYPES DE BÂCHES - 698 à 699
  • SITUATIONS DE BÂCHAGE - 700
  • TECHNIQUES DE BÂCHAGE - 701 à 713

LE CADRE OPÉRATIONNEL ET LA PROCÉDURE D’INTERVENTION SUR LES ASCENCEURS - 714

  • CADRE OPÉRATIONNEL DE LA MISSION - 716 à 717
  • PROCÉDURE D’INTERVENTION - 718 à 723
  • CHRONOLOGIE DE L’INTERVENTION - 724 à 733

INTERVENTION ANIMALIÈRES - 734

LA CAPTURE D’ANIMAUX - 736

DIFFÉRENTES ESPÈCES D’ANIMAUX : COMPORTEMENT ET DANGERS - 737 à 738

POSTURES ET DISTANCES D’APPROCHE - 739

  • PRÉCAUTIONS À PRENDRE POUR ABORDER L’ANIMAL - 741
  • APPROCHE DE L’ANIMAL - 742 à 745
  • RÈGLES GÉNÉRALES FACE À L’ANIMAL - 746

RISQUES LIÉS AUX INTERVENTIONS ANIMALIÈRES - 747 à 750

CATÉGORIES DES ESPÈCES - 751 à 752

COMPORTEMENT ET DANGERS DE DIFFÉRENTES ESPÈCES D’ANIMAUX DOMESTIQUE - 753

  • LES CHIENS - 55 à 762
  • LES CHATS - 763 à 770
  • LES ÉQUIDÉS - 771 à 774
  • LES BOVINS - 775 à 776
  • LES OVINS, CAPRINS - 777 à 779
  • LES PORCINS - 780 à 781

COMPORTEMENT ET DANGERS DE DIFFÉRENTES ESPÈCES D’ANIMAUX DE FAUNE EXOTIQUE - 782

  • LES MYGALES - 784 à 786
  • LES SERPENTS - 787 à 795
  • LES SAURIENS, CROCODILIENS - 796 à 798
  • LES PRIMATES - 799 à 800
  • LES RAPACES - 801 à 802

RÔLE DU VÉTÉRINAIRE SAPEUR-POMPIER - 803

  • LES GRADES ET CLASSES DES VÉTÉRINAIRES S.P. - 805
  • LES FONCTIONS DES VÉTÉRINAIRES S.P. - 806
  • LA FORMATION DES VÉTÉRINAIRES S.P. - 807

MOYENS DE PROTECTION DU PERSONNEL - 808

  • LA PROTECTION DE LA TÊTE - 810 à 811
  • LA PROTECTION DES MEMBRES SUPÉRIEURS - 812 à 814
  • LA PROTECTION DES MEMBRES INFÉRIEURS - 815 à 816

MATÉRIEL ANIMALIER ET MISE EN ŒUVRE - 817

  • LE MATÉRIEL DE CAPTURE - 819 à 821
  • LE MATÉRIEL DE CONTENTION - 822 à 827

RÈGLES D’UTILISATION DES KITS SANITAIRES - 828

  • LE MATÉRIEL DE SOINS - 830
  • LE MATÉRIEL DE TRANSPORT - 831 à 833

LA NEUTRALISATION D’HYMÈNOPTÈRES - 834

  • RISQUES POUR LES INTERVENANTS - 836 
  • LES ÉQUIPEMENT DE PROTECTION INDIVIDUELLE - 837
  • LES RÈGLES D’UTILISATION DES PRODUITS DE DESTRUCTION - 838 
  • DÉROULEMENT TYPE D’UNE INTERVENTION - 839 à 847

L’ENGANGEMENT CITOYEN ET LE RÉSEAU ASSOCIATIF - 848

LES VALEURS ET L’ÉTHIQUE DU J.S.P. - 849 à 853

ORGANISATION ET MISSIONS DU S.D.I.S. - 854

L’INTÉGRATION EN CENTRE D’INCENDIE ET DE SECOURS - 855

  • LES CONSEILS POUR UNE BONNE INTÉGRATION EN C.I.S. - 858 à 860
  • LA PRÉPARATION À L’ENTRÉE CHEZ LES S.P. - 861

LA GESTION DU STRESS - 862

  • MOTIVATIONS ET REPRÉSENTATION DU MÉTIER DE S-P - 863 à 866
  • DÉFINITION DU STRESS - 867 à 868
  • LIGNE DE FEU, BURN-OUT - 869 à 874
  • LES PRINCIPALES CAUSE D’APPARITION DU MAUVAIS STRESS - 875 à 877
  • LES CONSÉQUENCES SUR L’AGENT ET SON ENTOURAGE - 878 à 889
  • LES CONSÉQUENCES DU STRESS CHEZ LES SINISTRÉS - 890 à 895
  • LES ASPECTS ÉMOTIONNELS D’UNE INTERVENTION - 896 à 897
  • LES FACTEURS LIÉS À LA RÉACTION DE STRESS - 898
  • INTERVENTION EN SITUATION HOSTILE - 899 à 911
  • MÉTHODES DE GESTION DU STRESS - 912 à 913
  • LES STRUCTURES DE SOUTIEN - 914 à 917

ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES - 918

LES INDICATION DE LA CONDITION PHYSIQUE (I.C.P.) - 919

  • RENFORCEMENT MUSCULAIRE - 921 à 936
  • ENTRAÎNEMENT CARDIO-VASCULAIRE - 937 à 944

LA PRÉPARATION PHYSIQUE AUX ÉPREUVES DU BREVET DE J.S.P. ET À L’ACTIVITÉ DE S-P - 945

  • NATATION ET SAUVETAGE AQUATIQUE - 946 à 948
  • LA PARCOURS SPORTIF DU SAPEUR-POMPIER - 949 à 962
  • LE GRIMPER DE CORDE - 963 à 964
  • LA COURSE À PIED - 965 

Clé USB 3.0 de 8 GB d'espace de stockage.

Configuration requise :
Pour PC sous WINDOWS :
Processeur 2 GHz et supérieur
Windows 7-8-10
4 Go de Ram minimum

Navigateur web récent (Google Chrome conseillé)SOMMAIRE CLÉ USB PSE1/2 :

PARTIE PSE1 : 

SOMMAIRE DES PROCÉDURES : 

1. CADRE JURIDIQUE 

  • 1.1 Compétence attendue 
  • 1.2 Responsabilités du secouriste 
  • 1.3 Rôle du secouriste 
  • 1.4 Attitude du secouriste 
  • 1.5 Les acteurs de l'organisation du secours 
  • 1.6 Les étapes de la prise en charge d'une victime 
  • 1.7 Le matériel et les dispositifs prévisionnels de secours  

2. BILANS 

  • 2.1 Compétence attendue 
  • 2.2 Généralités sur les bilans 
  • 2.3 Bilan circonstanciel 
  • 2.4 Bilan d'urgence vitale 
  • 2.5 Bilan complémentaire 
  • 2.6 Surveillance 
  • 2.7 Transmission du bilan 
  • 2.8 Les différents acteurs dans le traitement de l'alerte 

3. PROTECTION ET SÉCURITÉ 

  • 3.1 Compétence attendue 
  • 3.2 Protection de l'intervenant 
  • 3.3 Sécurité sur intervention 

4. HYGIÈNE ET ASEPSIE 

  • 4.1 Compétence attendue 
  • 4.2 Accident d'exposition à un risque vital 
  • 4.3 Risque infectieux 

5. URGENCES VITALES 

  • 5.1 Arrêt cardiaque 
  • 5.2 Détresses vitales 
  • 5.3 Hémorragie 
  • 5.4 Obstruction aiguë des voies aériennes 
  • 5.5 Perte de connaissance 
  • 5.5 Section de membre 

6. MALAISES ET AGGRAVATION DE MALADIE 

7. TRAUMATISMES 

  • 7.1 Traumatismes de la peau 

- Brûlures 

- Plaie 

  • 7.2 Traumatismes des membres 

8. NOYADE 

9. MALADIE INFECTIEUSE CONTAGIEUSE (COVID-19)

SOMMAIRE DES TECHNIQUES : 

1. PROTECTION ET SÉCURITÉ 

  • 1.1 Dégagements d'urgence 

2. HYGIÈNE ET ASEPSIE 

  • 2.1 Lavage / Friction des mains 
  • 2.2 Mise en place / Retrait de gants stériles 
  • 2.3 Utilisation des détergents et désinfectants 
  • 2.4 Nettoyage et désinfection du matériel 
  • 2.5 Nettoyage et désinfection d'un véhicule ou d'un local 
  • 2.6 Équipements en moyens de protection contre les agents infectieux 
  • 2.7 Utilisation des emballages à élimination de déchets 

3. BILANS 

  • 3.1 Retournement d'urgence 
  • 3.2 Recherche d'un détresse vitale 
  • 3.3 Gestes complémentaire d'examen 
  • 3.4 Mesure de la saturation pulsative en oxygène  
  • 3.5 Mesure de la pression artérielle 
  • 3.6 Interrogatoire de la victime
  • 3.7 Mesure de la température 
  • 3.8 Mesure de la glycémie capillaire   

4. OBSTRUCTION AIGUË DES VOIES AÉRIENNES 

  • 4.1 Claques dans le dos 
  • 4.2 Compressions abdominales 
  • 4.3 Compressions thoraciques 
  • 4.4 Utilisation d'une bouteille d'oxygène 
  • 4.5 Administration d'oxygène par inhalation 

5. HÉMORRAGIE 

  • 5.1 Compression manuelle 
  • 5.2 Pansement compressif 
  • 5.3 Pansement imbibé de substance hémostatique 
  • 5.4 Utilisation d'un lot membre arraché ou sectionné 
  • 5.5 Garrot 

6. PERTES DE CONNAISSANCE 

  • 6.1 L.V.A. chez une victime non traumatisée 
  • 6.2 L.V.A. chez une victime traumatisée 
  • 6.3 L.V.A. chez une victime assise 
  • 6.4 Retrait d'un casque de protection 
  • 6.5 Maintien de la tête en position neutre 
  • 6.6 Pose d'un collier cervical 
  • 6.7 P.L.S. à 2 secouristes 
  • 6.8 P.L.S. à 1 secouriste 
  • 6.9 Aspiration des mucosités 

7. ARRÊT CARDIAQUE 

  • 7.1 Compressions thoraciques 
  • 7.2 Défibrillateur automatisé externe 
  • 7.3 Ventilation artificielle par un insufflateur manuel 
  • 7.4 Administration d'oxygène par insufflation 
  • 7.5 Canule oro-pharyngée 
  • 7.6 Ventilation artificielle orale 

8. MALAISE 

  • 8.1 Position d'attente et de transport 
  • 8.2 Aide à la prise de médicaments   

9. BRÛLURES ET PLAIES 

  • 9.1 Pansement 
  • 9.2 Maintien d'un pansement 
  • 9.3 Emballage au moyen d'un pansement stérile 

10. TRAUMATISMES DES MEMBRES 

  • 10.1 Immobilisations d'un membre supérieur au moyen d'écharpes 
  • 10.2 Attelle à dépression
  • 10.3 Attelle modulable
  • 10.4 Attelle à traction
  • 10.5 Réalignement de membre
  • 10.6 Application de froid 

PARTIE PSE2 

SOMMAIRE DES PROCÉDURES : 

1. CADRE JURIDIQUE 

  • 1.1 Compétence attendue 
  • 1.2 Rôle et compétences de l'équipier secouriste 
  • 1.3 Déroulement chronologique d'une mission de secours

2. PROTECTION ET SÉCURITÉ 

  • 2.1 Compétence attendue 
  • 2.2 Protection d'un accident électrique 
  • 2.3 Protection d'un accident de la route 
  • 2.4 Protection contre le monoxyde de carbone 
  • 2.5 Protection contre l'incendie 
  • 2.6 Protection contre les substances dangereuses 

3. AFFECTIONS SPÉCIFIQUES 

  • 3.1 Compétence attendue 
  • 3.2 Accident vasculaire cérébral 
  • 3.3 Crise convulsive généralisée 
  • 3.4 Crise d'asthme 
  • 3.5 Douleur thoracique (non-traumatique) 
  • 3.6 Malaise hypoglycémique chez le diabétique 
  • 3.7 Réaction allergique grave : anaphylaxie 

4. ATTEINTES CIRCONSTANCIELLES 

  • 4.1 Compétence attendue 
  • 4.2 Accident électrique 
  • 4.3 Accident liés à la plongée 
  • 4.4 Accouchement inopiné 
  • 4.5 Affections liées à la chaleur 
  • 4.6 Compression de membre 
  • 4.7 Effet de souffle 
  • 4.8 Gelures 
  • 4.9 Hypothermie 
  • 4.10 Intoxications 
  • 4.11 Pendaison/Strangulation 
  • 4.12 Piqûres et morsures 
  • 4.13 Syndrome de suspension 
  • 4.14 Victimes d'explosion 

5. TRAUMATISMES 

  • 5.1 Compétence attendue 
  • 5.2 Anatomie et physiologie du système locomoteur 
  • 5.3 Traumatisme de l'abdomen 
  • 5.4 Traumatisme du bassin 
  • 5.5 Traumatisme du crâne 
  • 5.6 Traumatisme du dos et du cou 
  • 5.7 Traumatisme du thorax 
  • 5.8 Traumatisme de la face et de la face antérieure du cou 

6. SOUFFRANCE PSYCHIQUE ET COMPORTEMENTS INHABITUELS 

  • 6.1 Compétence attendue 
  • 6.2 Comportements inhabituels 
  • 6.1 Situations particulières 
  • 6.2 Souffrance psychique 

7. RELEVAGE ET BRANCARDAGE 

  • 7.1 Compétence attendue 
  • 7.2 Relevage 
  • 7.3 Brancardage 

8. SITUATIONS PARTICULIÈRES 

  • 8.1 Compétence attendue 
  • 8.2 Situation à nombreuses victimes 

SOMMAIRE DES TECHNIQUES : 

1. ATTEINTES CIRCONSTANCIELLES 

  • 1.1 Soin au cordon ombilical 

2. TRAUMATISME DU BASSIN 

  • 2.1 Contention pelvienne 

3. TRAUMATISME DU COU ET DU DOS 

  • 3.1 Immobilisation générale sur un plan dur 
  • 3.2 Immobilisation générale sur un matelas à dépression 
  • 3.3 Pose d'une attelle cervico-thoracique 

4. RELEVAGE ET BRANCARDAGE 

  • 4.1 Aide à la marche 
  • 4.2 Arrimage d'une victime 
  • 4.3 Brancardage à 3 ou 4 secouristes 
  • 4.4 Déplacement à l'aide d'une chaise de transport 
  • 4.5 Déplacement d'une victime non valide 
  • 4.6 Installation dans un vecteur de transport 
  • 4.7 Préparation d'un dispositif de portage 
  • 4.8 Relevage à l'aide d'un brancard cuillère 
  • 4.9 Relevage à 4 secouriste 
  • 4.10 Relevage à 3 secouriste 
  • 4.11 Relevage en position particulière 
  • 4.12 Transfert à l'aide d'une alèse portoir 

5. SITUATIONS PARTICULIÈRES 

  • 5.1 Repérage en cas de nombreuses victimes

Clé USB 3.0 de 8 GB d'espace de stockage.

Configuration requise :
Pour PC sous WINDOWS :
Processeur 2 GHz et supérieur
Windows 7-8-10
4 Go de Ram minimum
Navigateur web récent (Google Chrome conseillé)
Pour Mac :
Le lanceur est une application Mac 64 bits
Version minimum de Mac0S : 10.12
Incompatible avec le processeur M1 d'Apple 
Si vous utilisez une télécommande, cette dernière doit posséder un joystick intégré, permettant de prendre le contrôle du curseur de l’ordinateur et ainsi remplacer la souris.

Fiche technique

USBJSP4PSE
8.90 cm
11.80 cm
4.60 cm
0.15 kg
Fiche technique
Type d'outil pédagogique
Clé USB
Utilisateur final de l'outil
Formateur

Vous aimerez aussi